Impact Carbone

Le quatrième rapport « Stratégie responsable et climatique du Groupe La Française »

09 juillet 2020

Notre « raison d’être » s’articule ainsi autour des quatre points suivants :

Raison d’être

1. Vision : Le monde traverse une période de rupture marquée par des crises écologiques, sociales et plus récemment sanitaires. Cette rupture rend pour partie obsolètes les leviers de performances passés.

2. Mission : Contribuer à définir les bases de nouveaux référentiels et à activer de nouveaux leviers de performance qui doivent avoir un impact positif à la fois sur la rentabilité et sur leurs implications sociales et environnementales.

3. Promesse : Mettre en oeuvre notre capacité d’innovation pour créer de la valeur et faire de l’épargne un acte d’engagement utile sur le plan individuel par la rentabilité de l’investissement comme sur le plan collectif via son impact social et environnemental.

4. Message : Changer de regard, de point de vue, pour changer les choses.

Implication à l’égard du changement climatique

Le groupe La Française analyse les grandes tendances qui devraient structurer les marchés financiers à long terme dans les domaines :

a) Economique : une évolution de la mondialisation et l’accélération du progrès technologique
b) Monétaire : la persistance de taux d’intérêt bas
c) Démographique : la poursuite du développement de grandes métropoles

Le changement climatique et la nécessaire prise en compte des externalités environnementales générées par l’activité économique influenceront ces tendances. Les externalités environnementales sont de plusieurs ordres, elles impactent l’économie de façon multiple et doivent donc être intégrées et analysées de manière différenciée. A titre d’illustration, la constante de temps du changement climatique liée aux émissions de gaz à effet de serre, c’est-à-dire le temps nécessaire pour que les dommages associés se matérialisent pleinement, est de l’ordre de 80 ans. Il est donc impératif de déterminer un taux d’actualisation intergénérationnel pour déterminer la valeur actuelle des dommages. En ce qui concerne le changement dans la biodiversité et les écosystèmes liés à l’emprise physique de plus en plus forte des activités humaines sur les espaces naturels, origine probable de la pandémie du Covid-19 comme de la plupart des zoonoses, la constante de temps est très courte (de l’ordre du mois) mais c’est un événement répétitif dont la fréquence pourrait augmenter fortement (H1N1, SRAS, etc.).

Le groupe La Française a une sensibilité particulièrement forte aux effets du changement climatique sur les marchés financiers. Notre métier de gérant d’épargne couvre un large panel de classes d’actifs et permet au groupe d’occuper un poste d’observation privilégié du développement de la finance climatique. Une partie des actifs gérés par le groupe porte sur des compartiments de marché peu liquides avec des risques physiques et de transition particulièrement délicats à gérer car s’inscrivant dans des détentions de long terme. C’est pourquoi le groupe La Française a massivement investi dans des groupes de travail, des publications, des réflexions avec ses clients et des produits financiers autour
de ce thème central. Cette forte sensibilité au climat s’est traduite par des recherches approfondies sur le sujet et le développement d’approches et de gammes de produits d’investissement dédiés.

Stratégie durable
Plus généralement, le groupe La Française analyse que les facteurs Environnementaux, Sociétaux et de Gouvernance (ESG) affectent significativement les performances financières des actifs d’investissement, aussi bien en termes de rentabilité que de risque et que cette influence ne cesse de se renforcer. Plutôt que d’exclure les entreprises les moins responsables ou les actifs les plus compromis sur ce plan, la philosophie du groupe est d’accompagner la transition de ces investissements dans le sens d’une amélioration de leur positionnement responsable. Le choix s’effectue sur la base du jugement de leur capacité d’adaptation et d’innovation (forward looking).

En tant que gérant d’épargne sur le long terme pour le compte de nos clients, le groupe La Française porte une attention particulière aux conséquences que ses investissements auront sur la société et donc sur les conditions dans lesquelles cette épargne pourra être valorisée. Sa responsabilité est non seulement de faire fructifier cette épargne mais également de créer les conditions du vivre ensemble de demain notamment au regard des transitions nécessaires associées au changement climatique et aux défis sociaux qu’elles impliquent.

Le présent rapport de synthèse vise à exposer les initiatives du groupe La Française en matière d’investissement durable. Il s’inscrit dans le respect les obligations d’information relatives au décret de « l’Article 173 VI ». Il est établi conformément aux recommandations du groupe de travail sur le reporting des risques financiers liés au climat (TCFD, pour Taskforce on Climate-related Financial Disclosures).

Il traite à la fois de notre philosophie liée à l’investissement durable, la manière dont elle est intégrée à nos processus d’investissement, des objectifs et indicateurs liés à cette stratégie.

Le TCFD qui cible essentiellement les risques et les opportunités liés au climat, fait de ce dernier le fil conducteur du présent rapport puisqu’il influence l’ensemble des classes d’actifs que nous gérons. La structure elle-même du rapport reprend les lignes directrices de la TCFD en quatre temps : Gouvernance, Stratégie, Gestion des risques et Indicateurs et objectifs.

L’ensemble des rapports, codes de transparence, politique de vote et d’engagement, charte de l’investissement durable, rapports méthodologiques et indicateurs du groupe la Française sont publiés ici.

Lire le Rapport 2019 sur la Stratégie Responsable et Climatique (Article 173)

Carbon Impact