Impact Carbone

Objectifs de développement durable : une croissance axée sur la durabilité

25 novembre 2019

Il s’agit du taux le plus faible depuis la crise financière. En 2020, la croissance devrait légèrement s’améliorer pour atteindre 3,4 %, une reprise toutefois qualifiée de « précaire ». Cet environnement macro-économique présente de multiples opportunités de croissance durable à long terme figurant parmi les objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU. Le secteur de la gestion d’actifs jouera un rôle clé dans la réalisation de ces objectifs mondiaux. La Française est depuis longtemps engagée dans l’investissement durable et est particulièrement bien positionnée pour capter les opportunités de croissance durable qui y sont liées.

  • Les ODD sont le cadre de durabilité ayant été accepté à l’échelle mondiale
  • Ceux-ci visent à relever les plus grands défis mondiaux d’ici 2030
  • Le secteur privé a un rôle clé à jouer
  • Les gérants d’actifs peuvent tirer parti des opportunités de croissance
    durable offertes par les ODD

PRÉSENTATION DES ODD ET DE LEUR APPLICATION À LA GESTION D’ACTIFS

Un projet commun pour la paix et la prospérité des populations et de la planète :

L’Agenda 2030 des Nations Unies en faveur du développement durable devient d’autant plus pertinent pour les gérants d’actifs à mesure que le secteur s’engage dans l’investissement durable. Les objectifs de développement durable (ODD) sont au cœur de l’Agenda 2030. Ils définissent clairement les objectifs globaux de la société. Leur ambition sous-jacente est de proposer un plan commun en faveur de la paix et de la prospérité pour les populations et la planète. Il s’agit d’un plan d’investissement durable. Sur la base de ce constat, les Principes pour l’investissement responsable ont placé les ODD au cœur de leur stratégie.

Les 17 ODD comportent un total de 169 objectifs et de 232 indicateurs pour évaluer le progrès. Les objectifs
– environnementaux, sociaux et économiques
– sont globaux et visent à relever les enjeux mondiaux les plus cruciaux : pauvreté, inégalités, changement climatique, dégradation de l’environnement, prospérité, paix et justice. Les ODD se concentrent principalement sur les pays en développement et les groupes à faibles revenus. Toutefois, après avoir évalué les objectifs des ODD, nous pensons que les entreprises d’envergure mondiale disposent de nombreuses opportunités d’atteindre ces objectifs à travers leurs produits et services.

Le rôle du secteur privé :

Les ODD ont remplacé les Objectifs du millénaire pour le développement en 2015 lorsqu’ils ont été adoptés lors d’un sommet historique des Nations Unies à New York. L’ensemble des 193 États membres a ratifié les ODD lors de l’Assemblée générale des Nations Unies. La réalisation de ces objectifs nécessitera une mobilisation considérable de capitaux. D’après les estimations,
entre 3 300 et 4 500 milliards de dollars seront nécessaires chaque année pour atteindre ces objectifs, avec un déficit de financement de 2 500 milliards de dollars dans les pays en développement.(1) Le secteur privé a un rôle majeur à jouer dans la réalisation de ces objectifs. Cette situation doit toutefois être considérée davantage comme une opportunité que comme un devoir

Opportunités de croissance durable :

Les ODD sont le cadre de durabilité ayant été accepté à l’échelle mondiale. Ils représentent également des risques macroéconomiques et des opportunités de croissance durables auxquels les investisseurs institutionnels doivent être attentifs. Les ODD pourraient par exemple donner accès à des opportunités de marché de l’ordre de 12 000 milliards de dollars d’ici 2030 rien qu’au niveau de l’alimentation et de l’agriculture, des villes, de l’énergie et des matériaux, de la santé et du bien-être, amenant potentiellement à la création de 380 millions de nouveaux emplois.(2) Le fait d’envisager les ODD sous l’angle d’une croissance axée sur le développement durable est un moyen efficace de s’assurer que les gérants d’actifs s’alignent sur l’agenda mondial actuel en faveur du développement durable.

(1) Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (2014)
(2) Commission des entreprises et du développement durable (2017)

Télécharger Le PDF

Impact Carbone